Portrait d'un entraîneur - chaque semaine, retrouvez le portrait d'un ou deux entraîneurs de notre club.

Portrait n°2 :

Marie

S : Quel âge as-tu ?                                                                                  M : Ça c'est un secret  (25 ans).

S : Depuis combien de temps entraînes-tu ?                                        MJ’entraîne depuis au moins 6 ans, peut-être plus. Je ne sais plus vraiment.

S : Quels niveaux entraînes-tu ?                                                            M : J'ai commencé par du loisir, puis j'ai également entraîné du parkour pendant 1 an. Actuellement, et depuis quelques années, j'entraîne un groupe compétition (les BMC1).

S : Pratiques-tu encore la gym ? Si non, combien de temps as-tu pratiqué ?          M : Non je ne pratique plus. J'ai pratiqué de la baby gym à mes 20 ans environ, donc très longtemps !

S : Quel était ton agrès favori en tant que gym ? Et en tant qu'entraîneur ?       

M : Mon agrès favori en tant que gym était bien évidement les barres (ahahah). Plus sérieusement, c'était la poutre. En tant qu'entraîneur j'ai une préférence pour le sol et les barres, car je me sens vraiment présente pour les gyms sur ces agrès. Je peux plus facilement les parer et mettre plus d'ateliers en place.


S : Quelles sont tes attentes premières chez tes gymnastes ?                                M : Mes principales attentes : qu'elles viennent s'entraîner par plaisir, qu'elles se sentent bien au gymnase et qu'elles soient respectueuses. C'est le plus important pour moi. Gymniquement parlant, j'aimerais qu'elles se donnent toujours à fond et qu'elles aient une volonté permanente de progresser.

S : Quel est ton plus beau souvenir en tant qu'entraîneur ?                                                                    M : Je me souviens d'un jour ou j'avais effectué un remplacement sur un groupe d'école de gym, à la fin du cours tous les petits m'ont sauté dessus pour me faire des câlins. Je ne m'y attendais pas et j'ai trouvé ça adorable. Je garde aussi de très bon souvenirs de mes cours de parkour (qui me manquent un peu, je l'admets). Et pour finir, j’apprécie particulièrement les moments passés chaque fin d'année avec le groupe de gyms que j'entraîne.

S : As-tu un objectif sur le long terme ?                                                                                                        M : Sur le long terme, je dirai avoir une équipe qui se qualifie pour les championnats de France. Ce serait un vrai accomplissement !

S : Pour finir, un petit mot pour tes gymnastes ?                                                                                      M : Je vous souhaite pleins de bonnes choses pendant le confinement, après le confinement et dans vos vies futures. Surtout ne mangez pas trop de cochonneries sinon ce sera double ration de muscul à la rentrée et vous allez souffrir ! Je vous aime :)

Sam. 

Portrait 1 : 

Caroline R.

S : Quel âge as-tu ?                                                                                                        C : J'ai 28 ans.

S : Depuis combien de temps entraînes-tu ?                                                              C : J'ai commencé en 2008/2009 il me semble, donc 11 ou 12 ans.

S : Quels niveaux entraînes-tu ?                                                                                  C : Je suis passée par tous les niveaux. Plutôt du loisir à mes débuts, puis de la      compétition ainsi que de la performance. Cependant, actuellement j'entraîne uniquement un groupe compétition (les BMC2). 

S : Pratiques-tu encore la gym ? Si non, combien de temps as-tu pratiqué ?        C : Non, plus depuis quelques années. J'ai pratiqué pendant 14 ans il me semble.

S : Quel était ton agrès favori en tant que gym ? Et en tant qu'entraîneur ?        C : En tant que gym, la poutre et les barres. En tant qu'entraîneur, mes gyms te le diront bien : les barres (elles en bavent) !

S : Quelles sont tes attentes premières chez tes gymnastes ?                                C : Je dirais la ponctualité avant tout, mais aussi l'assiduité, le respect et l'envie de se dépasser (oui, ça fait beaucoup).

S : Quel est ton plus beau souvenir en tant qu'entraîneur ?                                    C : J'en ai beaucoup, c'est difficile de savoir après tant d'années... D'une manière générale, une compétition réussie est un souvenir joyeux et rassurant ; mais il y a également de nombreux moments passés aux entraînements, lors de stages ou de sorties qui marquent.

S : As-tu un objectif sur le long terme ?                                                                                                     

C: Continuer à entraîner et me faire plaisir avant tout, mais j'espère pouvoir un jour emmener mes gymnastes jusqu'aux Championnats de France.  

S : Pour finir, un petit mot pour tes gymnastes ? 

C : Oui, je souhaite leur dire que je les aime, car il est vrai que je ne leur dis jamais (je suis peut-être un peu pudique...) elles me comblent de bonheur et je suis très fière d'elles. J'espère que dans les années à venir, elles resteront aussi mignonnes qu'elles le sont actuellement !

Sam.